Moelleux

Traditionnellement appelé demi-sec, depuis 1996 nous appelons moelleux les vins qui ont plus de 17 grammes de sucre résiduel.

Ces vins sont élaborés dès que le potentiel alcoolique de la vendange dépasse 14°. Nous cherchons à obtenir par mutage au cours de la fermentation un vin où l’équilibre alcool, sucre et acidité sera idéal.