Environnement

L’environnement est un enjeu clé dans le processus d’élaboration du vin. Il nous tient évidemment à coeur de le préserver.

Le Château d’Épiré travaille en agriculture raisonnée. Chaque année, nous mettons en place des actions pour améliorer notre bilan écologique. Chaque geste compte, nous faisons le maximum pour préserver l’environnement qui nous a été offert…

ENHERBEMENT
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Dans nos vignes, nous pratiquons un enherbement sauvage un rang sur deux. Ce mode de culture permet de conserver la biodiversité autour des vignes. L’herbe va apporter de la matière organique au sol dont la plante se nourrira tout au long de sa vie. Enfin, le système racinaire qui se développe va stabiliser la structure du sol et limiter son érosion.

Cette parcelle du bois Bescherelle entièrement boisée est préservée depuis de nombreux siècles. Même si celle-ci se trouve dans l’aire d’appellation Savennières, nous avons souhaité la conserver comme telle. Le bois est un important fixateur du carbone présent dans l’air. De plus, cela sert de refuge aux animaux sauvages de passage le long de la Loire.

PRÉSERVATION DES ESPACES BOISÉS
parcelle bois Bescherelle
CONSERVATION DES FRICHES

Autour du château est aussi conservé un hectare de friche. La monoculture n’étant pas favorable à l’environnement, garder des espaces où l’homme n’intervient pas permet de préserver un équilibre environnemental indispensable.

NOS ACTIONS

2019
INSTALLATION DE NICHOIRS
DE3373AC-C546-422A-8E06-6FACF4996152

Au début du printemps, nous avons installé des nichoirs dans différents arbres qui entourent l’Ancienne Église afin d’offrir aux oiseaux un abris loin des prédateurs.

2018
INSTALLATION DE RUCHES
Capture d’écran 2019-05-20 à 14.49.37

Dernièrement, nous avons accueilli de nouvelles collocataires au Château d’Epiré. Suite à notre rencontre avec Maxime Dufranc, apiculteur à Bouchemaine, nous avons installé une vingtaine de ruches autour de nos vignes. Les abeilles participent à 80% de la pollinisation dans le monde, leur sauvegarde est primordiale.

En 2018, nous avons planté une cinquantaine d’hortensias aux abords de notre chai. Cet arbuste originaire du Japon se plaît sur beaucoup de sol et nos plants n’auront pas de mal à s’épanouir près de notre Église du 12ème siècle.

VÉGÉTALISATION AUTOUR DU CHAI
IMG_7427